Projets spéciaux

CASTELKORN - Josef Zak


L'école du violon qui s'épanouit en Europe centrale à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles imposa une virtuosité transcendante et, surtout, une intensité poétique que Bach admirait profondément. Les archives musicales de l’évêque d’Olmütz, Karl von Liechtenstein-Kastelkorn, employeur de Biber, constituent un trésor fabuleux. Puisant dans ce fond inestimable, Josef Zak joue ici dans son arbre généalogique. Retenez bien ce nom, il fera assurément parler de lui très vite.

Josef ZAK

De nationalité tchèque, Josef Žák étudie le violon au Conservatoire de Prague, puis à la Hochschule für Musik de Dresde (Al- lemagne), obtenant un master à l’Académie des Arts de Prague. Il a été remarqué lors de nombreux concours internationaux : Pre- mier prix au Concours Josef Muzika (2003), Troisième prix au Concours Martinů (2006), finaliste au Concours Beethoven en République Tchèque (2003) ou Troisième prix au Concours Biber à Sankt-Florian en Autriche (2017).

En 2015-2016, il devient lauréat de la Fondation Safran, la Fondation Sisley-d’Ornano et du Prix Baradat de la Fondation de France.


De 2005 au 2010, il se produit au sein de l’Orchestre de Chambre Talich et du New Prazak Quartet, tout en enseignant lors de stages au Five Seasons Chamber Music Festival à Cedar Rapids (États-Unis). À partir de 2011, il se spécialise dans la musique des xviie et xviiie siècles, et fait son entrée au CRR de Paris dans la classe de Patrick Bismuth. En 2013, il intègre le CNSMD de Paris (classes de François Fernandez et Stéphanie-Marie Degand), et y obtient son master en 2015 avec un Premier prix à l’unanimité.


Il joue rapidement au sein d’ensembles tels que Les Arts Florissants (William Christie), Les Talens Lyriques (Christophe Rousset), Opera Fuoco (David Stern), Matheus (Jean-Christophe Spinosi), Collegium 1704 (Václav Luks), Collegium Marianum (Jana Semerádová) et Amarillis.


Josef Žák affectionne les passerelles entre les genres musicaux. Il a ainsi suivi une formation en jazz et improvisation au Centre des Musiques Didier Lockwood en France ou au Mark O’Connor Fiddlecamp à Nashville. Avec SlovaCzech, son ensemble dédié de la musique traditionelle slave, il a enregistré deux disques et participé à des nombreux festivals en Europe, aux États-Unis et en Amérique Latine.


Formé également au chant grégorien, il est le chef du Chœur Grégorien de Paris depuis 2014. 

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation