Solistes vocaux

Dávid SZIGETVÁRI - Ténor

Le ténor hongrois Dávid Szigetvári étudie la musique à l’Université Franz Liszt de Budapest. Il attire l’attention du milieu musical au Concours Cesti d’Innsbruck en 2010 grâce à un Prix Spécial, suivi d’un Premier prix au Concours Bach de Leipzig en 2012.

La presse loue rapidement « une voix fraîche et délicieusement colorée » (OperaNews). Ses débuts en Allemagne dans la Passion selon Saint Matthieu sont salués par le Stuttgarter Zeitung comme « sensationnels », le journal mettant en exergue une « puissance créatrice spectaculaire ».

Dávid Szigetvári entretient depuis longtemps des relations privilégiées avec l’Orfeo Orchestra Budapest , le Savaria Baroque Orchestra, l’ensemble belge Scherzi musicali ou encore l’ensemble français Akadêmia. Avec ces formations, il a signé plusieurs enregistrements en première mondiale d’œuvres rares de Mazzochi ou Caldara. Il est également régulièrement invité par des ensembles tels que l’Orchestre du Festival de Budapest, Vox Luminis ou la Lautten Company Berlin.

Ses engagements en concert ou à l’opéra le conduisent dans des hauts lieux de la musique à travers l’Europe : Festival du Schleswig-Holstein, Musikfestspiele Sanssouci à Potsdam, Tage Alter Musik à Herne, Bachtage à Würzburg, Bachfest de Leipzig, Festival d’Innsbruck, Festival de La Chaise-Dieu, Festival d’Aix-en-Provence, Konzerthaus de Vienne…
Le rôle-titre de L’Orfeo de Monteverdi figure parmi ses rôles de prédilection : il l’a incarné en version de concert ou en production scénique au Landestheater de Passau, à la Sebalduskirche de Nuremberg, à la Cité de la musique de Paris, à l’Arsenal de Metz ou encore à l’Opéra de Reims.

Dans le répertoire du XVIIe siècle italien, on a également pu l’entendre dans les rôles de Teseo dans Elena de Cavalli (production du Festival d’Aix-en-Provence).
Dávid Szigetvári est un habitué de l’Opéra d’État de Budapest. Il y a chanté, entre autres, la partie de ténor dans une production scénique de la Passion selon Saint Matthieu de Bach, Ferrando dans Così fan tutte de Mozart, Sellem dans The Rake’s Progress de Stravinski ou encore Aquilio dans Farnace de Vivaldi.

Au début de l’année 2016, il a chanté dans La Création de Haydn avec l’Orchestre Austro-hongrois Joseph Haydn sous la direction d’Adam Fischer, puis de nouveau en 2017 cette fois sous la baguette de Nicolas Altstaedt.
Il a également chanté Le Messie de Händel avec l’Orchestre symphonique des Îles Baléares sous la direction de Pablo Mielgo.

Pour la saison 2017/2018, on peut citer plusieurs événements importants. Dávid Szigetvári incarne ainsi l’Évangéliste de la Passion selon Saint Marc de Bach sous la direction de Jordi Savall (Barcelone, Paris, Granollers, Versailles, Dole).
À l’Opéra de Nuremberg (il entretient des rapports privilégiés avec cette maison), il chante les rôles de Telemaco et Eurimaco dans Il Ritorno d’Ulisse in Patria de Monteverdi sous la direction de Wolfgang Katschner et dans une mise en scène de Mariame Clément.

© DR

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation