Solistes instrumentaux

Emmanuelle SWIERCZ - Piano

Frédéric CHOPIN : Nocturnes. 2CDs LAMUSICA 

À son tour, Emmanuelle Swiercz — très sollicitée pour des concerts et festivals en Europe, au Brésil, au Japon, en Chine et en Australie — en propose une version faite de finesse, de distinction et de poésie. Dans son introduction, Emmanuelle Swiercz rappelle la densité pianistique des œuvres de Chopin et signale qu'« à chaque tournant de sa route poétique, un paysage féérique se découvre au crépuscule, naturel comme l'improvisation, scrupuleusement élaboré comme la Nature » : c'est aussi l'impression qui se dégage de ses interprétations raffinées et si chargées de musicalité. Dans le texte de présentation trilingue, Alain Duault insiste sur le fait qu'il « faut… un interprète disposé à recevoir ces confidences subtiles, cette palpitation intime, cette lumière étouffée », et Michel Fleury rappelle que les Nocturnes permettent à Chopin de donner libre cours à sa fantaisie et à son imagination : ce que réalise Emmanuelle Swiercz en deux CD (sources musicales :Wiener Urtext Edition, comme il se doit). Ces œuvres sont souvent galvaudées et pêchent par excès de sentimentalité ou de sensiblerie, ce qui n'est certes pas le cas avec cette remarquable pianiste, Prix de Piano du CNSMD de Paris, qui s'est perfectionnée auprès de Michel Béroff, Denis Pascal et Marie-Françoise Bucquet ; elle est lauréate de plusieurs fondations et récompensée lors de Concours internationaux. Elle réserve un sort royal à ces 21 Nocturnes composés entre 1830 et 1846.

Edith Weber  www.leducationmusicale.com février 2016
***

CD Chopin : Nocturnes par Emmanuelle Swiercz

Nouvelle et magnifique lecture des Nocturnes
Dès le début, on est frappé par la continuité du récit, le calme plus encore, l’extrême concentration du toucher. Il y a beaucoup de noblesse et de sincérité dans ce piano « hors du temps » qui nous emmène au gré des tonalités dans une narration continue, Inclassable et indispensable dans une discothèque.

Pianiste Maestro, Stéphane Friédérich - Novembre 2015
***

CD Chopin : Nocturnes par Emmanuelle Swiercz

"Après tant de grands maîtres? Est-ce bien raisonnable?" Pensez-vous peut-être. Il suffit d'écouter cette interprétation pour comprendre l'intérêt de la démarche. Un jeu large, éclatant, le goût de la nuance qu'elle ne confond pas avec la pause, Emmanuelle Swiercz est une artiste à suivre.

Disque magnifique. Il est des automnes qui sonnent comme le printemps.

Médiapart - Frédérick Casadesus 13/11/2015
***

CD Chopin : Nocturnes par Emmanuelle Swiercz

Pour un tel programme, il faut bien sûr un toucher, une qualité de jeu, une palette de couleurs propres à enflammer l’imaginaire. Emmanuelle Swiercz y parvient en nous entraînant à sa suite au cœur de la nuit romantique.

La Voix du Nord, Selection CD, B.S - 13/11/15
***

CD Chopin : Nocturnes par Emmanuelle Swiercz

Rarement autant qu’ici l’âme du musicien s’est manifestée avec une telle force, poussant toujours plus loin la poursuite d’un chant idéal, enfin obtenu. 

Le résultat est plus que convaincant car nous découvrons une pianiste qui aborde l’univers très secret, quasi-confidentiel de ces 21 Nocturnes avec non seulement une grande sincérité mais aussi un sens aigu de la poésie indissolublement lié à ces œuvres qui constituent un sommet infranchissable de la littérature pianistique.

www.on-mag.fr - Michel Jakubowicz - 16/12/2015
***

CD Chopin : Nocturnes par Emmanuelle Swiercz

C’est à la pianiste Emmanuelle Swiercz dont le perfectionnement de la technique pianistique a pu s’approfondir auprès de maîtres tels que Murray Perahia, Leon Fleisher, Michel Béroff, Denis Pascal et Marie-Françoise Bucquet, que revient l’insigne honneur d’interpréter ces 21 Nocturnes de Frédéric Chopin. Le résultat est plus que convaincant car nous découvrons une pianiste qui aborde l’univers très secret, quasi-confidentiel de ces 21 Nocturnes avec non seulement une grande sincérité mais aussi un sens aigu de la poésie indissolublement lié à ces œuvres qui constituent un sommet infranchissable de la littérature pianistique.

www.on-mag.fr - Michel Jakubowicz - 16/12/2015
***

« Son énorme contrôle de la technique, son sens des nuances de couleurs et sa fine perception de la structure font d’elle une interprète idéale »

HAAGSCH COURANT au Concertgebouw d’Amsterdam
***

« Coup de cœur, Emmanuelle Swiercz et son challenge rachmaninov.

Impérieux et impérial. Beauté sereine, inspirée, solitaire et méditative. Emouvant point d’orgue. »

Le REPUBLICAIN LORRAIN - concert à l’Arsenal de Metz
***

« Le piano à l’état pur, la grâce, la brillance, l’éclat, la légèreté, l’ampleur »

LA VOIX DU NORD
***

« Une interprète lumineuse, solide et inspirée »

GRAND PIANO
***

« L’Orchestre de Novossibirsk avec Emmanuelle Swiercz au piano ouvrait la voie, répondant avec simplicité et une fraîcheur désarmante. Elle fit passer le courant avec optimisme, vitalité et intériorité. »

LIBERATION
***

« … avocate convaincante et passionnée, mise en place remarquable, variété de nuances, richesse de la sonorité, souplesse du jeu, mais aussi dans les pages lentes, à créer un climat étrange, las et mystérieux. »

CONCERTO NET The Classical Music Network
***

“Une musicienne à suivre, notamment pour son sens de la narration, qualité rare aujourd’hui”

LA LETTRE DU MUSICIEN
***

La grâce de son jeu dans le 4ème Scherzo de Chopin, et surtout diaphane dans la Berceuse opus 57.

LA LETTRE DU MUSICIEN - Salle Pleyel
***

« Dans le Carnaval de Schumann, Emmanuelle Swiercz, conquérante, parvient même à évoquer la version de Rachmaninov, si claire et dominée jusqu’au bout. Quel son dans Chiarina et Chopin ! Une interprète qui évolue remarquablement bien et doit être suivie. »

LA LETTRE DU MUSICIEN
***

« L’artiste a littéralement envoûté le public. Désarmante par son aisance et sa simplicité, la jeune pianiste n’a pas mis longtemps à entraîner son public dans un tourbillon de rêverie.
Forte d’un toucher extrêmement délicat, la pianiste fait preuve d’une parfaite technicité. Sans jamais se départir de sa grâce, la pianiste déborde d’émotions. Sa fureur intériorisée laisse éclater un océan de tonalités. Celle qui n’a commencé le piano qu’à neuf ans, n’a plus rien à prouver. Plus que la perfection, Emmanuelle Swiercz incarne l’amour du piano. »

LA MONTAGNE
***

« Flâneries Musicales de Reims »

Retenez bien le nom de cette jeune pianiste. Emmanuelle Swiercz possède une précision, une intensité et une maturité que peu de jeunes talents possèdent. Un des coups de cœur du festival à découvrir dans un récital tout en contrastes.

Emmanuelle Swiercz impose une belle subtilité dans ses interprétations, une sonorité pleine et charnue avec un sens des nuances, des couleurs et de la pureté mélodique qui témoignent de capacités musicales irréprochables. 

LE FLANEUR Récital 
***

“Dotée de doigts robustes, comme l’avaient montré ses Schumann et rachmaninov, Emmanuelle Swiercz a largement les moyens de son Liszt. Sa tarentelle est bien plantée, sa Vallée d’Obermann structure, sa Ehapsodie Espagnole très lisible.”

Etienne Moreau -  Diapason été 2012
***

“Emmanuelle Swiercz excelle à faire de la musique avec de la virtuosité par moment gratuite et purement technique, chose remarquable, et à faire chanter son piano comme un tenor lyrique, dans une invention de tous les instants. Un talent très prometteur.”

Péché de Classique avril 2012
***

“Entre delicatessen et intelligence, le jeu d’Emmanuelle Swiercz n’admet aucun effet de virtuosité, s’imposant par une forte intériorité.”

Art’issime juillet 2012
***

© Marchand

NOUVEL ALBUM

CHOPIN par Emmanuel Swiercz

Disponible dans votre magasin

Label La Música - www.lamusica.fr

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation