Projets spéciaux

L'AMOUREUS TOURMENT - Marc Mauillon

MARC MAUILLON

« On admire chez Marc Mauillon la souplesse et l'intelligence du verbe [...] et son timbre singulier, celui d'un caméléon [...] Ecoutez comme cette voix de funambule s'éclaircit encore dans la confidence amoureuse. » (Diapason – François Laurent)

Au cours de la saison 2016/2017, Marc Mauillon est particulièrement présent sur les scènes d'opéras françaises. Il fait notamment ses débuts dans le rôle-titre de L'Orfeo de Monteverdi à l'Opéra de Dijon, chante le rôle de Pelée dans Alcyone de Marais à l'Opéra-comique de Paris et à l'Opéra royal de Versailles, le rôle de Mercure (Orphée aux enfers d'Offenbach) à Angers Nantes Opéra, ainsi que le rôle de Momo (L'Orfeo de Rossi) à l'Opéra national de Bordeaux et au Théâtre de Caen.

Il ne délaisse pas pour autant les répertoires plus intimes et se produit à nouveau cette saison aux côtés de Jordi Savall et son ensemble Hespèrion XXI, Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique, l'ensemble Pygmalion, l'ensemble La Rêveuse, en récitals avec les pianistes Anne le Bozec et Guillaume Coppola, sa sœur la harpiste Angélique Mauillon ou encore en solo, pour son programme « Songline ».

Parmi ses récents engagements citons le rôle-titre de Pelléas et Mélisande de Debussy à l'Opéra de Malmö (Suède), ses apparitions à l'Opéra national de Lorraine dans les rôles de Mercure (Orphée aux Enfers d'Offenbach) et Momo (Orfeo de Rossi), des concerts avec l'ensemble Pygmalion à la Chapelle Royale de Versailles, les Talens lyriques à la Philharmonie de Paris, l'Orquesta Nacional de España à Madrid, ou encore les Arts Florissants au Edinburgh International Festival.

L'ensemble de la carrière de Marc Mauillon est à l'image de cette diversité et de cette richesse ; ainsi, parmi les moments forts qui ont marqué son parcours, citons ses rencontres avec William Christie et les Arts Florissants à l'occasion du Jardin des Voix 2002, le gambiste Jordi Savall, ou encore Vincent Dumestre et le metteur en scène Benjamin Lazar ; rencontres qui ont d'ores et déjà donné lieu à de nombreuses collaborations, parmi lesquelles Atys, Platée, Armide, Dido & Aeneas et de nombreux concerts de motets et d'airs de cour avec Les Arts Florissants, des concerts et enregistrements avec Jordi Savall et son ensemble Hespérion XXI, les rôles-titres d'Egisto (Cavalli) et Cadmus et Hermione (Lully) avec Vincent Dumestre et Benjamin Lazar, ce dernier l'ayant également mis en scène dans la création de Cachafaz (Oscar Strasnoy d'après une pièce de Copi), qui a remporté un vif succès critique et public.

Par ailleurs, Marc Mauillon a également collaboré avec le Concert Spirituel d'Hervé Niquet pour des programmes de grands motets et le rôle d'un des moines loufoques du King Arthur (Purcell) mis en scène par Shirley et Dino, avec les Talens Lyriques de Christophe Rousset pour les rôles de la Haine et d'Aronte dans Armide (Lully), avec les Musiciens du Louvre de Marc Minkowski pour les rôles d'Hermann et Schlemil dans Les Contes d'Hoffmann, Alain Altinoglu pour le rôle de Papageno dans Die Zauberflöte à l'Opéra de Massy, et le Concert d'Astrée d'Emmanuelle Haïm pour le rôle de Tisiphone dans Hippolyte et Aricie (Rameau) sur la scène de l'Opéra de Paris.

Il a également interprété Guglielmo (Cosi Fan Tutte), Le Mari (Les Mamelles de Tirésias), tous les rôles masculins de L'Enfant et les Sortilèges, Le Lépreux (Saint-François d'Assise de Messiaen) et a été une des voix du trio de Trouble in Tahiti. Côté opérette, il a été plusieurs fois Bobinet dans La Vie Parisienne, Gaston dans Rayon des Soieries, André de Langeac dans Les Saltimbanques...

Amoureux de la polyphonie, il la retrouve régulièrement avec les ensembles Doulce Mémoire, de Denis Raisin-Dadre, Le Poème Harmonique de Vincent Dumestre et l'ensemble La Rêveuse de Benjamin Perrot et Florence Bolton ; par ailleurs, depuis 2009, il mène avec Pierre Hamon, Angélique Mauillon et Vivabiancaluna Biffi un travail sur l'œuvre de Guillaume de Machaut, ayant donné lieu à trois enregistrements régulièrement donnés en concert.

Dans le domaine de la création contemporaine, outre Cachafaz, il a créé Le Poète inachevé, de Gibert Amy, au Festival d'Aix en Provence, a été l'interprète de Marc-Olivier Dupin (rôle-titre de Robert le Cochon et Robert le Cochon et les Kidnappeurs), d'Eötvös (Roger dans Le Balcon), de Dusapin (Roméo 2 dans Roméo et Juliette) et Kaya Saariaho (Jaufré Rudel dans L'Amour de loin).

On peut écouter Marc Mauillon en enregistrement dans les différents répertoires où il s'illustre. Les trois programmes « Machaut », parus chez Eloquentia (L'Amoureus Tourment, Le Remède de Fortune et plus récemment Mon Chant vous envoy) ; les enregistrements auxquels il a participé avec Jordi Savall (Jerusalem, La Tragédie Cathare, La Dynastie Borgia, Erasme de Rotterdam...) ; de nombreux DVD d'opéra avec les Arts Florissants, ainsi que, avec le Poème Harmonique, le DVD de Dido & Aeneas et le CD du Combatimento (Monteverdi)...

Avec piano il a enregistré, accompagné par Guillaume Coppola, Miroirs Brûlants, intégrale des mélodies de Poulenc sur des poèmes d'Eluard, et accompagné par Anne Le Bozec, deux volumes consacrés aux mélodies de la Grande Guerre.

Sont parus tout récemment : « Li Due Orfei », programme consacré à la monodie florentine du début du XVIIème siècle, avec Angélique Mauillon à la harpe (Diapason d'Or) ; « Coeur », un florilège d'airs de cour enregistré avec le Poème Harmonique et « Devotionnal songs and Anthems », un programme de musique sacrée à trois voix d'hommes de Purcell, avec l'ensemble La Rêveuse.

En 2014, Marc Mauillon ajoute la corde pédagogique à son arc, en devenant professeur de chant au Pôle Sup' 93, après avoir donné plusieurs master-classes en France et à l'étranger.

PIERRE HAMON

Après des études scientifiques supérieures, validées par un diplôme dʼingénieur physicien de lʼinstitut dʼoptique de Paris-Orsay, il se consacre finalement à sa passion de toujours, la musique, commencée en autodidacte à lʼadolescence, armé dʼune flûte à bec. Lors de ses études parisiennes, il suit les master classes de Franz Bruggen puis part se perfectionner auprès de Walter Van Hauwe à Amsterdam.

Fasciné par la musique médiévale, il sʼintéresse de près à la cornemuse, aux flûtes doubles, à lʼassociation flûte à 3 trous et tambour et tout naturellement à leurs corollaires dans les musiques traditionnelles. En 1998, il devient disciple du Pandit Hariprasad Chaurasia, Grand Maître de la musique hindoustanie et de la flûte Bansuri.

Sa perpétuelle recherche des gestes et sons fondamentaux de lʼhumanité le mène vers lʼunivers fascinant des flûtes précolombiennes et des traditions amérindiennes. Une quête sans fin qui se traduit par un instrumentarium digne dʼun musée, à la différence près que Pierre Hamon lui insuffle la vie.

Après avoir participé avec les Arts Florissants (Atys, Médée), lʼensemble Gilles Binchois, au renouveau de la musique ancienne, il est depuis 1994, le collaborateur privilégié et fidèle de Jordi Savall, enregistrant et se produisant à ses côtés dans le monde entier. Co-directeur avec Brigitte Lesne de lʼensemble Alla Franscesca, il enregistre avec cet ensemble une quinzaine de CD.

Il se consacre depuis 2007 avec le chanteur Marc Mauillon à plusieurs projets autour du musicien poète Guillaume de Machaut, objets dʼenregistrements unanimement primés et salués par la critique française et internationale.

Parallèlement à ces ensembles, il privilégie les rencontres musicales en petites formations avec Carlo Rizzo, Jean-François Zygel ou Joël Grare, jusquʼà lʼexercice ultime et intérieur du récital solo : Lucente Stella et Hypnos.

Depuis 1993, il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, ainsi que lʼinvité des grands instituts de la musique ancienne comme la Schola Cantorum Basiliensis.

VIVABIANCALUNA BIFFI

Vivabiancaluna Biffi a commencé très jeune l'étude du violoncelle classique et moderne sous la houlette de Marco Pace, et s'est produite tant dans des formations de musique de chambre qu'en soliste, dans toute l'Europe.

Parallèlement elle a approfondi sa connaissance des techniques de composition et d'analyse esthétique avec Vilmos Leskò. Elle a toujours laissé se côtoyer la musique classique et son intérêt pour la musique ethnique et expérimentale, collaborant avec diverses productions théâtrales.

De 1997 à 2001 elle a fréquenté les cours de Vielle, et de Viole de gambe de la Renaissance avec Randall Cook et de Chant avec Richard Levitt et Dominique Vellard, à la Schola Cantorum Basiliensis de Bâle.

Et tant que chanteuse et instrumentiste, elle collabore depuis 1997 avec quelques-unes des plus importantes formations de musique ancienne, parmi lesquelles: Ensemble Lucidarium (Avery Gosfield et Francis Biggi, Italie), Alla Francesca (Brigitte Lesne et Pierre Hamon, France), les projets L'Amoureus Tourment et Remede de Fortune avec Pierre Hamon, Marc et Angélique Mauillon, Salon Des Musiques (Marco Ferrari, Italie), ou encore Gilles Binchois (Dominique Vellard, France) et Hesperion XXI - Capella Reial de Catalunya (Jordi Savall, Espagne).

Depuis 2005, elle enseigne la pratique vocale et instrumentale de la musique ancienne à la Fondation Royaumont (France) avec l'Ensemble Lucidarium, dans le cadre de cours de formation professionnelle (par exemple La Fabula d'Orfeo et le Codex Chantilly). Elle est par ailleurs régulièrment invitée à tenir des master classes et stages au Centre de Musiques Médiévales de Paris (France), dans les Conservatoires de Lyon (France) et de Genève (Suisse) et à la Schola Cantorum Basiliensis de Bâle (Suisse).

Marc Mauillon © Philippe Parent

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation