Solistes vocaux

Maarten ENGELTJES - Contre-ténor

Le jeune contre-ténor néerlandais Maarten Engeltjes, commence à chanter comme soprano enfant à l'âge de 4 ans. En 1995, Sir David Wilcocks découvre son talent et le sélectionne comme soliste dans les Coronation Anthems de Händel au Boys Choir Festival à Haarlem aux Pays-Bas. Il participe également en tant que soprano solo à divers enregistrements discographiques à la cathédrale de Riga en Lettonie.

Maarten Engeltjes commence à s'intéresser à la voix de contre-ténor à l'âge de 16 ans en chantant les airs d'alto solo de la Passion selon Saint Matthieu de Bach. Suivent rapidement de nombreux engagements au niveau national et international.

En 2003, Michael Chance le sélectionne parmi plus de 20 jeunes et talentueux contre-ténors et l'invite à une participer à une master-class diffusée sur la télévision nationale hollandaise.

Naturellement très sollicité dans le répertoire baroque, il a interprété nombre de rôles händéliens : Tolomeo dans Giulio Cesare avec la Capella Cracoviensis à Cracovie, Polinesso dans Ariodante avec Federico Maria Sardelli au Festival de Beaune ou encore Ottone dans Agrippina avec le Combattimento Consort Amsterdam. Citons aussi les grandes pièces sacrées, comme le Dixit Dominus avec le Nederlands Kamerkoor sous la direction de Peter Dijkstra ou le Messie avec Ton Koopman et son Amsterdam Baroque Orchestra.

Bach occupe une part essentielle dans son activité. Dans cette musique, il entretient des rapports privilégiés avec Ton Koopman, sous la direction duquel il a chanté les cantates, la Passion selon Saint Jean, la Passion selon Saint Matthieu, l'Oratorio de Noël ou la Messe en si lors de vastes tournées avec l’Amsterdam Baroque Orchestra. Dans la musique du Kantor de Leipzig, il est aussi l’alto de prédilection de la Nederlandse Bachvereniging, qu’elle soit placée sous la direction de Jos van Veldhoven ou de Peter Dijkstra. Citons aussi une tournée mondiale avec William Christie et Les Arts Florissants (Jardin des Voix). Il est également invité à chanter Bach par des orchestres modernes prestigieux : la Passion selon Saint Jean avec le Münchener Philharmoniker et le Tonhalle Orchester Zürich, sans oublier le Berliner Philharmoniker, l’Orchestre national de Lyon, la Tonhalle Orchester Zürich.

Maarten Engeltjes a chanté le rôle de Meraspe dans Artemisia de Cavalli avec La Venexiana, le Stabat Mater de Pergolesi avec Concerto Köln, Musica Amphyon et Il Pomo d’Oro, le Nisi Dominus de Vivaldi et le Salve Regina de Hasse en tournée en Belgique avec l'orchestre baroque flamand B’Rock, ou encore le Stabat Mater de Pergolesi avec le Netherlands Chamber Orchestra.

Il collabore régulièrement avec Le Concert des Nations (Jordi Savall), le Freiburger Barockorchester et le Café Zimmermann.

En 2017 il a chanté Pisandre dans Le retour d'Ulysse dans sa patrie au Théâtre des Champs Elysées, sous la direction d'Emmanuel Haïm, Le Messie d'Händel à Rome avec l'orchestre Santa Cecila, les Passions selon Saint Mathieu et Saint Jean de Bach en Europe. Il a effectué une tournée en Europe pour le Stabat Mater de Pergolesi avec l'ensemble PRJCT Amsterdam et une tournée en Europe en fin d'année pour l'Oratorio de Noël de Bach avec l'orchestre de chambre des Pays-Bas.

Passionné par la création musicale, il a interprété le rôle de l’Ange lors de la première mondiale de l'opéra Adam in Ballingschap de Rob Zuidam à l'Opéra d'Amsterdam, Adschib dans L'Upupa de Hans Werner Henze dirigé par Markus Stenz au Concertgebouw d’Amsterdam, le Desdner Requiem de Lera Auerbach avec la Staatskapelle Dresden sous la direction de Vladimir Jurowski ou The War in Heaven du compositeur anglais Gavin Bryars au Muziekgebouw aan t’IJ.

Parmi ses projets, citons la Passion selon Saint Jean de Bach, Copland & Bernstein au Pays-Bas, Salomon, Le Messie et Saul d'Händel et des cantates de Bach à Varsovie.

En mai 2007, il a publié son premier disque solo avec des songs de Purcell, Dowland et Byrd. Le disque a été classé pendant plusieurs mois dans le top 10 des meilleures ventes classiques aux Pays-Bas et a été très apprécié de la critique. Il a également enregistré la Passion selon Saint Jean et des cantates pour alto solo de Bach en janvier 2009.

Maarten Engeltjes est diplômé à l'unanimité avec les félicitations du jury du Royal Conservatory de La Haye depuis septembre 2007, et a reçu l'enseignement de Maria Acda, Manon Heijne, Michael Chance et Andreas Scholl.

Il est fondateur de PRJCT Amsterdam, ensemble de musique baroque dont la vocation est de promouvoir de jeunes musiciens et de revivifier un répertoire.

© Marco Borggreve

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation