Chanson

Madame Raymonde -

LADY RAYMONDE
Le nouveau spectacle de Madame Raymonde

Mise en scène : Juliette
Chant : Denis d'Arcangelo
Accordéon : Sébastien Mesnil
Lumières : Célio Ménard

DU 5 NOVEMBRE AU 14 DECEMBRE 2014

AU VINGTIEME THEATRE
7 rues des Plâtrières Paris 20e

" Qui est-elle vraiment, au fond, cette Madame Raymonde, qui depuis 25 ans nous présente son versant ensoleillé de femme du peuple, joviale alcoolo, sœur des gens de peu, des clochards, des taulards, des méprisés de toutes sortes ?
N'y a-t-il pas dans son passé une grandeur déchue, une noblesse éteinte ?
Ou n'a-t-elle fait que l'imaginer ?
Juliette et Denis se la sont rêvée "Lady"... Archiduchesse, impératrice, comme dans la chanson de Pierre Philippe (La Belle Abbesse), elle-même inspirée du film "Lady For A Day" de Capra, tendue de tout son être vers l'Amérique, terre de tous les possibles, espoir et désillusion des émigrants, miroir aux alouettes. Sous les bleus, le blues : l'amoureuse incorrigible n'en finira pas de chanter New York, Paris, les voyages, l'enfance, les femmes...
Un répertoire entièrement renouvelé, façon douche écossaise, comme toujours, entraîne le spectateur du rire aux larmes : La Belle Abbesse (P. Philippe / Juliette) ; Je l'aime pas (F. Léa) ; Paris 42 (L. Aragon / L. Léonardi) ; Les Bleus (S. Gainsbourg) ; Grand-Maman c'est New-York (Ch. Trénet) ; J'voudrais qu'un homme (O. Laure) ; Jolene (D. Parton) ; J'ai douze ans (L. Plamondon / G. Gauthier) ; L'histoire de Ben-Hur (B. Sylva)...
Oui, elle passe de Berthe Sylva à Dolly Parton, dans cet élan bellimercatiste (pardonnez l'antonomase) des êtres s'empressant de rire d'eux-mêmes de peur d'être obligés d'en pleurer. "

DENIS D'ARCANGELO

« Allô ? Juliette ? C’est Madame Raymonde à l’appareil. Dîtes-moi, chère Juliette, je me demandais si vous voudriez bien faire la mise en scène de mon prochain spectacle ? »
Surprise et émue, je demande : « Madame, Raymonde ? « La » madame Raymonde ?
« Yes, mon petit ! me répond-elle, « the » Madame Raymonde si vous préférez !
Madame Raymonde !  Je l’ai connue chanteuse de rues (au Tapis Franc)  et d’opéra (Ah ! Eliott Fall !), je l’ai applaudie à Gaveau (naguère) et dans un bar de l’East Side (bientôt).  Madame Raymonde est un personnage de Godard  aussi bien que de Clouzot. De la Vieille Ecole et de la Nouvelle Vague !
Madame Raymonde est intemporelle, oui, mais de Paris !
Et si elle se présente comme une chanteuse « réaliste » elle est bien plus que ça, pour moi. Son coeur à l’unisson de celui de ses frères humains, à travers un répertoire absolument impeccable, où les perles côtoient les scies, où Aragon donne la réplique à Dolly Parton, Lady Raymonde de sa voix grivoise et déchirante chante tout ce qui nous concerne depuis toujours : l’amour, la mort, la peur. Le tout cerné d’un humour délicieux et tout à fait à mon goût, absurde s’il le faut, noir quand il le faut.
« Alors qu’en dîtes-vous ? Ça vous branche, mon petit ? »
« Bien sûr ! Avec joie et honneur ! De plus, je dois vous dire que j’en rêvais ! Je vous adore! Mais, euh… Denis est au courant ?
- Il est ra-vi !

JULIETTE

LISTE DES CHANSONS
(Paroles / Musique / Créateur) :

Moi je cherche un emploi (de l’opérette « Yes »)
Albert Willemetz / Maurice Yvain / Arletty

Le temps de finir la bouteille
Allain Leprest / Romain Didier / Allain Leprest

La belle abbesse (première partie)
Pierre Philippe / Juliette Noureddine / Juliette Noureddine

J’ai douze ans
Luc Plamondon / Germain Gauthier / Diane Dufresne

The Love Boat (de la série « Love Boat »)
Paul Williams / Charles Fox / Jack Jones

Le gardien du phare de Joinville
Georgius, Bertal-Maubon / Tremolo / Georgius

Youkali (de la pièce « Marie Galante »)
Roger Fernay / Kurt Weill / Florelle

Grand-maman c’est New-York
Charles Trénet / Charles Trénet, Albert Lasry / Charles Trénet

Hot Dog Special
Buck Owens, Denny Dedmon, Albert Kassabi / Buck Owens, Denny Dedmon / Les Forbans

Speak Softly Love (du film « The Godfather »)
Nino Rota

Brooklyn By The Sea
Étienne Roda-Gil / Mort Shuman / Mort Shuman

Everything’s Coming Up Roses (du musical « Gypsy »)
Stephen Sondheim / Jule Styne / Ethel Merman

Raccrochez c’est une horreur
Serge Gainsbourg / Serge Gainsbourg / S. Gainsbourg, Jane Birkin

J’voudrais qu’un homme
Patrick Jean / Rolland Claude / Odette Laure

Les bleus
Serge Gainsbourg / Serge Gainsbourg / Zizi Jeanmaire

L’histoire de Ben-Hur
Louis Poterat / Paul Sterman / Berthe Sylva

Jolene
Dolly Parton / Dolly Parton / Dolly Parton

I’m Still Here (Tenir) (du musical « Follies »)
Stephen Sondheim, Pierre Philippe / Stephen Sondheim / Juliette Noureddine

Paris 42
Louis Aragon / Lino Léonardi / Monique Morelli

Good Night Ladies
Lou Reed / Lou Reed / Lou Reed

La belle abbesse (suite et fin)
Pierre Philippe / Juliette Noureddine / Juliette Noureddine

À Madagascar (de l’opérette « La route fleurie »)
Raymond Vinci / Francis Lopez / Bourvil

Ah Paree! (du musical « Follies »)
Stephen Sondheim / Stephen Sondheim / Fifi D’Ors

© DR

 

  

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation