Projets spéciaux

MEDIANOCHE - Vicente Pradal

VICENTE PRADAL

Né en 1957 à Toulouse. Fils du peintre andalou Carlos Pradal.

Petit-fils de Gabriel Pradal, député de la province d’Almería sous la République.

Arrière-petit fils de Don Antonio Rodríguez Espinosa, maître d’école de Federico García Lorca à Fuentevaqueros.

Il a donné des centaines de concerts, aux côtés notamment de Juan Varea, Rafael Romero, Carmen Linares, Enrique Morente et Pepe Habichuela. Sa carrière de compositeur commence en 1994 avec sa première création, La Nuit Obscure, sur des poèmes du mystique espagnol Jean de la Croix. Le succès est immédiat. Le disque obtient le grand prix de l’Académie Charles Cros.En 1996, création du Cantique Spirituel qui conclut son expérience avec les textes de Jean de la Croix ; la critique salue de façon unanime le concept, la force de la composition et la qualité de l’interprétation. Carmen Linares y tient le rôle principal. En 1998, Carmen Linares le sollicite pour la direction musicale et la composition originale de la pièce l’Apocalypse, mise en scène et interprétée par Irène Papas et scénographiée par Yoko Ono. Cette même année voit la création du Llanto por Ignacio Sánchez Mejías (poème de Federico García Lorca) et le début de sa complicité avec Michel Rostain. En 2000, il compose et met en scène L’Amour de Loin, à partir de poèmes de Jaufre Rudel, troubadour occitan du XIIe siècle.Le Théâtre de Rome (Italie) le sollicite pour la composition musicale du spectacle Les Filles d’Ismaël (texte d’Assia Djebar) mis en scène par Gigi Dall’Aglio. L’année 2001 voit la création de Pelleas y Melisanda (poèmes de Pablo Neruda) mis en scène par Michel Rostain, créé au Théâtre de Cornouaille (Quimper). Puis Vicente Pradal retrouve la poésie de Federico García Lorca et compose une nouvelle oeuvre musicale à partir du Romancero Gitano, recueil de poèmes sur l’Andalousie gitane, dont il signe aussi la mise en scène (création 2004 à la Scène Nationale de Narbonne). En 2005 et 2006, le récital Vendrá de Noche mêle des extraits de ses spectacles les plus à de nouvelles chansons composées sur les vers de poètes d’envergure comme Jorge Luis Borges, León Felipe, Miguel Hernández ou Miguel de Unamuno. L’année 2007 voit la création du Divan du Tamarit, recueil de Federico García Lorca, dont Vicente Pradal signe la création musicale. En mai 2008 Vicente Pradal met en scène et en musique la tragédie Yerma de Federico García Lorca pour la Comédie Française. Puis il tourne les nouveaux récitals Herencia et Inmediato. En 2011 Vicente Pradal monte Viento del Pueblo avec Coraly Zahonero, une tragédie musicale sur la vie et l’oeuvre du poète Miguel Hernández.

Un compositeur en marche, qui fonde sa création musicale sur son amour et sa connaissance de la poésie classique et contemporaine espagnole.

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation