Projets spéciaux

PURCELL, SONGS & DANCES - François Lazarevitch

Airs pour contre-ténor et danses instrumentales

 

Tim Mead, contre-ténor


Les Musiciens de Saint-Julien
François Lazarevitch, flûtes et direction

Henry Purcell sublimait littéralement les racines populaires de la musique anglaise (notamment les danses), avec des mélodies sublimes et un art harmonique saisissant. Avec leur sens poétique proverbial, mais aussi une vigueur rythmique grisante, François Lazarevitch et ses complices rendent un magnifique hommage à l’Orpheus britannicus, avec la complicité de Tim Mead, l’un des contre-ténors les plus enthousiasmants de la scène actuelle.

« O Solitude », « Strike the Viol », « What Power Art Thou »… Si Les Musiciens de Saint-Julien ont choisi ces titres si célèbres avant tout pour le plaisir, ils posent également avec ce programme anglais une nouvelle pièce du puzzle de leur carte du Royaume-Uni. Ils montrent par la même occasion - et les couleurs atypiques du petit effectif de cordes complété de deux flûtes, d'une harpe et d'un continuo clavecin/luth sont là aussi pour le souligner - la porosité musicale de l'Irlande, de l'Écosse et de l'Angleterre. Le fil conducteur, cher aux Musiciens de Saint-Julien, est celui d'une musique populaire inscrite au cœur de musiques savantes, d'un brassage d'origines, de pratiques, de répertoires. On reconnaîtra aisément les scotch et irish tunes que Purcell (1659-1695) intègre à ses jigs, hornpipes ou chaconnes.

Purcell est l'unique compositeur de ce programme mais la variété de climats qui s'enchaînent ou se heurtent, se déclinent d'une douce mélancolie jusqu'à des songs plus légers, révèle à la fois l'immense richesse du compositeur anglais et la diversité des éclairages que l'ensemble sans cesse renouvelle. Le contre-ténor Tim Mead ponctue quant à lui les danses d'airs conçus pour la scène d'opéra et de théâtre, ou pour la chambre.

© Jean-Baptiste Millot

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation