Solistes vocaux

Romina BASSO - mezzo-soprano

Née à Gorizia, formée à l'Université de Trieste et au Conservatoire de Venise, férue de lettres et de musique et tout aussi versée dans le baroque que le belcanto, Romina Basso s'est distinguée aux Concours Toti Dal Monte, As.Li.Co., Domingo's Operalia, Seghizzi ou Modena Musica, avant de s'illustrer sur les principales scènes lyriques d'Europe (Accademia di Santa Cecilia, Accademia Chigiana, Konzerthaus de Vienne, Théâtre de La Monnaie de Bruxelles, Théâtre des Champs-Elysées, Salle Pleyel et Cité de la Musique de Paris, Teatro Real, Auditorium Nacional et Capilla de El Pardo de Madrid, Philharmonie de Munich, Barbican Centre de Londres, Festival d'Edimbourg, Glyndebourne Festival, Festivals de musique ancienne d'Utrecht et de Bruges, La Folle Journée de Nantes, Festival d'Avignon, Festival Via Stellæ de Santiago de Compostela, Mysteria Paschalia et Operara in Krakow...) et d'ailleurs (Tokyo and Melbourne International Arts Festival).

Si des Peter Maag, Marcello Viotti, Daniele Gatti, Sir Charles Mackerras, Vladimir Jurowsky et Gabriele Ferro l'ont choisie pour chanter le grand répertoire (Faust de Gounod ; L'Italiana in AlgeriLa CenerentolaLe Comte Ory et Tancredi de Rossini ; Die Zauberflöte de Mozart, Manon Lescaut de Puccini, Ginevra di Scozia de Mayr, Dialogues des Carmélites de Poulenc), la mezzo-soprano italienne n'en est pas moins, avant tout, une interprète de prédilection des grandes baguettes baroques. Les chefs transalpins la sollicitent bien sûr fréquemment : Rinaldo Alessandrini (La Vergine dei Dolori de Scarlatti, Gloria et Magnificat de Vivaldi, Armida de Vivaldi enregistrée pour l'Edition Vivaldi de Naïve), Fabio Biondi (La SS. Annunziata de Scarlatti, Bajazet, L'Oracolo in Messenia et Ercole sul Termodonte de Vivaldi enregistrée pour Virgin Classic, La Resurrezione et The Messiah de Händel, Die Zauberflöte de Mozart), Chiara Banchini et son Ensemble 415, Ottavio Dantone (Tito Manlio de Vivaldi, Ascanio in Alba de Mozart, Annibale in Torino de Paisiello), Antonio Florio (Orfeo de Fux, Stabat Mater de Pergolesi), Andrea Marcon (L'Olimpiade de Galuppi au DVD pour Dynamic, Andromeda Liberata, Orlando Furioso, Atenaide et Juditha Triumphans de Vivaldi, Messa in B minor de Bach), Federico M. Sardelli (Atenaide et Orlando Furioso dans la version de 1714 au disque pour Naive, Juditha Triumphans et un programme « Vivaldi New Discoveries » enregistrée pour l'Edition Vivaldi de Naïve), Fabio Bonizzoni (cantates romaines de Händel avec La Risonanza (enregistrée pour Glossa, « Stanley Prize » 2010) et Alfredo Bernardini (Aci, Galatea e Polifemo de Händel). Signalons aussi un très original enregistrement intitulé Notturni per i defunti de Porpora avec l'Ensemble Dolce & Tempesta pour Fuga Libera.

La France n'as pas tardé à s'enthousiasmer pour Romina Basso et elle a rapidement collaboré avec les chefs des grands ensembles hexagonaux : William Christie (Charpentier-Lully), Jean-Christophe Spinosi (Orlando Furioso de Vivaldi mis en scène par Pierre Audi et capté par Mezzo, publié ensuite en DVD par Naïve), Emmanuelle Haim, Marc Minkowski (Stabat Mater de Pergolesi et Alcina de Händel).

C'est en fait toute l'Europe qui invite Romina Basso : Philippe Pierlot et son Ricercar Consort (Dido and Aeneas de Purcell, Il Ritorno di Ulisse in Patria de Monteverdi), Frans Brüggen (Requiem de Mozart), Robert King (La Senna festeggiante de Vivaldi), Laurence Cummings (Giulio Cesare de Händel) et Paul McCreesh (Il Trionfo del Tempo e del DisingannoLa Resurrezione de Händel), Jordi Savall (L'Orfeo et Madrigali Guerrieri et amorosi de Monteverdi) ou encore Alan Curtis (Giulio CesareBereniceLotario et Rodelinda de Händel, Dido and Aeneas et, au disque, Motezuma et Catone in Utica de Vivaldi et Tolomeo de Händel – Gramophone Editor’s Choice 2009 –, Berenice de Händel), George Petrou (Giulio Cesare de Händel pour le label MDG), Diego Fasolis et I Barocchisti (La Costanza Trionfante pour le label Eloquentia).

© Kuhmo Chamber Music / Stefan Bremer

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation