Musiques traditionnelles

Susanna MONCAYO - Tango

Née à Buenos Aires, Susanna Moncayo apprend à chanter avec sa mère, Dorothée von Hase.

Elle fait partie du Coro de Niños du Teatro Colon, sous la direction d’Alberto Balzanelli.

Plus tard, elle poursuit ses études à Rome (avec Giannella Borelli) et à Bâle (Elsa Cavelti).

Elle assiste aux cours de Christa Ludwig, organisés par Radio France (Paris), à l’occasion de cycles de Lieder de Gustav Mahler.

Au CNSMP (Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris), elle est l’élève de William Christie, titulaire de la chaire de Musique Ancienne, et, pendant quatre ans, disciple de la soprano française et professeur de Chant Lyrique Régine Crespin. Elle obtient le Premier Prix.

Actuellement elle consacre le meilleur d’elle même à l’opéra, l’oratorio, la musique de chambre et au répertoire populaire argentin.

Son intérêt pour la musique contemporaine la porte à rencontrer des compositeurs de tendances variées dont elle fait connaître les œuvres qui lui sont souvent dédiées. Par exemple, des pièces musicales de Luis Naón, Gualtiero Dazzi, Henk van der Meulen, Gerardo Gandini, Marcelo Delgado, Julio Viera, Boudewijn Tarenskeen, Simon Ho, Daniel Bozzani, Jorge Maronna, Gabriel Valverde, Oscar Alem, Suma Paz, Gabriel Senanes et Eduardo Falú.

Elle a enregistré plusieurs disques: certains d’entre eux ont reçu des prix de la critique internationale spécialisée.

Au Teatro Colon de Buenos Aires elle participe de plusieurs productions d’opéras : Carmen, Pélleas et Mélisande (avec Frederika von Stade), Les Contes d’Hoffmann (avec Alfredo Kraus), El Amor por las Tres Naranjas, Lulú, Rigoletto, Orfeo, entre autres.

Elle participe de la première représentation de « Liederkreis » de Gerardi Gandini.

Elle crée « Hildegard » de Marta Lambertini au CETC.

 Elle participe à la première représentation de l’opéra « Carillon » d’Aldo Clementi dans une production de la Scala de Milan.

Elle chante Dorabella (« Cosi fan Tutte »de Mozart) au Festival de Semur-en-Auxois (France) et au Festival de Woodstock (EEUU).

« L’enfant et les Sortilèges » (Ravel); « Bastien y Bastiana » (Mozart), « El Murciélago » (Stauss),etc.

Choisie par le Ministère de la Culture de France pour les Rôles de Carmen à l’Opéra de La Habana à Cuba et celui de Geneviève (« Pelléas et Mélisande ») en Cracovie et à Bratislava.

Elle a aussi chanté à la Tonhalle de Zurich, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Zarzuela de Madrid, au Grand Théatre de Genève, au Hebbel Theater de Berlin, au Centre Pompidou, à la Salle Gaveau, au Théatre des Champs Elysées à Paris, à l’Opéra de Lille, à l’Opéra de Nancy, au Palacio de Bellas Artes de Mexico, au Teatro Argentino de La Plata.

Elle a été dirigée par Armin Jordan, Julius Rudel, Gabrielle Ferro, Zoltan Pezko, Francesco Fanna, Jean Paul Penin, Christof Escher, Stefan Lano, Michel Corboz, Gabriel Garrido, Mario Videla, Néstor Andrenacci, Arturo Diemecke, Luis Gorelick, Nicolás Rauss, etc.

Elle a participé à des mises en scène de Jorge Lavelli, Alfredo Arias, Stéphane Braunschweig, Jacobo Romano, Blanca Li, Betty Gambartes, Oscar Araiz, Giorgio Marini, etc.

Elle collabore régulièrement avec l’Institut Vivaldi di Venezia.

Elle a chanté aux festivités des 900 ans de la Basílica de San Marco à Venise.

Elle prend part au spectacle « Le Donne di Vivaldi » avec l’ensemble I Sonatori della Goiosa Marca, organisé par le Mozarteum Argentino lors de son 60ème anniversaire à San Pablo et au Teatro Colón de Buenos Aires.

Elle est souvent invitée par l’Orchestre Philharmonique de Dresden pour chanter « La Passion selon Saint Matthieu » de J.S. Bach. Ensemble, ils ont participé à une tournée sud américaine à l’occasion du 50ème anniversaire du Mozarteum Argentino.

Elle a également chanté avec l’Orchestre Symphonique Sicilienne, l’Orchestre Nationale des Pays de la Loire, l’Orchestre Philharmonique des Pays Bas, l’Orchestre Philharmonique de Buenos Aires, la Camerata Bariloche, etc.

Elle a été invitée par l’Université de Pretoria et par l’Ambassade Argentine en Afrique du Sud, avec le pianiste Fernando Perez, aux festivités des 90 ans de Nelson Mandela.

L’année suivante, elle retourne dans ce pays pour donner des récitals à Johannesburg avec la pianiste Silvia Dabul.

Elle participe du Festival « Martha Argerich  et ses amis » à l’Auditorio Santa Cecilia de Rome.

Elle participe du projet « Tango Futur » en compagnie du saxophoniste français Claude Delangle.

Elle prend part à une tournée aux Pays Bas avec le pianiste et compositeur argentin Diego Vila pour y interprèter son Opéra-Tango « Orestes ». Elle enregistre le disque « Tangos de Cámara » présenté au Festival International de Tango de Buenos Aires.

Elle chante des tangos à Dresden avec le quintette à cordes de l’Orchestre Philharmonique de cette ville. Elle participe d’une tournée en Pologne avec le groupe polonais « La máquina del tango ».

© DR

 

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation