Solistes vocaux

Valer SABADUS - Contre-ténor

Le contre-ténor Valer Sabadus naît en 1986 à Arad (Roumanie) mais s'installe en Allemagne en 1991. Il grandit dans une famille de musiciens et y reçoit ses premières leçons de violon et de chant. A l'âge de 17 ans, il commence sa formation de contre-ténor à l'Université de Musique et des Arts du spectacle de Munich, étudiant auprès de Gabriele Fuchs.

En 2009, il fait ses débuts au Festival de Pâques de Salzbourg dans le rôle d'Adrasto de l'opéra Demofoonte de Nicolo Jommelli, une coproduction avec le Festival de Ravenne et l'Opéra national de Paris, sous la direction de Riccardo Muti. Un autre rôle d'un opéra de Jommelli – Enée dans Didone abbandonata – le conduit sur la scène de l'Opéra de Stuttgart. En 2009, il chante le rôle-titre d'Orlando furioso de Vivaldi dans une production du Prinzregentheater de Munich.

Son interprétation du rôle de Sesto dans La Clemenza di Tito de Mozart au Mozartsommer de Schwetzingen en 2010 s'avère un succès phénoménal.

Parmi ses engagements récents, on peut citer le rôle de Ruggiero dans Orlando furioso de Vivaldi ; celui d'Endimione dans La Calisto de Cavalli – deux productions de l'Opéra de Francfort ; Armindo dans Partenope de Händel à Karlsruhe ; une production de Didone abbandonata de Hasse de nouveau au Prinzregentheater de Munich ; le rôle-titre d'Orfeo ed Euridice de Gluck à l'Opéra de Stuttgart.

En 2013, il chantera le rôle-titre du Serse de Händel à l’Opéra de Dusseldorf sous la direction de Konrad Junghänel.

En France, il a donné un récital triomphal sous la direction de Michaël Hofstetter à l’Opéra Royal de Versailles. Il a par ailleurs collaboré à plusieurs reprises avec Les Talens Lyriques et Christophe Rousset. On pourra l'entendre en novembre 2012 à l'Opéra de Nancy dans le rôle de Semira de L'Artaserse de Vinci, sous la direction de Diego Fasolis et dans une mise en scène de Silviu Purcarete (entouré du Concerto Köln, il y chante aux côtés de contre-ténors aussi prestigieux que Philippe Jaroussky, Max Emanuel Cencic et Franco Fagiolis). Cet opéra sera ensuite donné en version de concert à l'Opéra de Lausanne, au Theater an der Wien puis au Théâtre des Champs-Elysées.

En 2013, il participera à la production d’Elena de Cavalli dans le cadre de l’Académie lyrique du Festival d’Aix-en-Provence, sous la direction de Leonardo García Alarcón.

L’Artaserse de Vinci a été enregistré par Virgin Classics et est paru en octobre 2012. Dans sa discographie, citons le récital d’airs d’opéra de Hasse, Hasse reloaded, avec la Hofkapelle München sous la direction de Michael Hofstetter, sous étiquette  Oehms, récompensé d’un Deutschen Schallplattenpreis en 2012.

© Arne Schultz

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation