Solistes vocaux

Zachary WILDER - Ténor

Le ténor américain Zachary Wilder est reconnu pour son travail dans le répertoire couvrant l’ensemble des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est recherché tant pour les concerts que pour les productions d’opéra des deux côtés de l’Atlantique.

Après des études à l’Eastman School of Music et à la Moores School of Music (Université de Houston), il s’installe à Boston quand il commence à collaborer plus étroitement avec le Boston Early Music Festival et après un été consacré à l’étude au Tanglewood Music Festival.

2010 est marqué par ses débuts européens au Théâtre de Gennevilliers avec le rôle de Renaud dans Armide de Lully, dans le cadre d’une tournée avec le Mercury Houston. L’année suivante, il revient en France, au Festival d’Aix-en-Provence, pour Coridon dans Acis and Galatea de Händel, production reprise ensuite à La Fenice de Venise. Zachary s’établit alors en France, choisi par William Christie en 2013 pour devenir membre du Jardin des Voix, la prestigieuse académie pour jeunes chanteurs des Arts Florissants.

Désormais, il collabore avec les principaux ensembles tels que Les Arts Florissants, le Bach Collegium Japan, le Boston Early Music Festival, la Cappella Mediterranea, Le Concert Spirituel, le Collegium Vocale Gent, l’Ensemble Pygmalion, la Händel & Haydn Society, l’Orchestre de chambre de Paris, Le Poème Harmonique, le Royal Philharmonic ou Les Talens Lyriques.

Ses récents projets incluent le rôle de Trasimede dans L’Oristeo de Cavalli à l’Opéra de Marseille ; un Sylphe dans Zaïs de Rameau avec Les Talens Lyriques (Festival de Beaune, Theater an der Wien, Opéra Royal de Versailles, Concertgebouw d’Amsterdam) ; la Trilogie de Monteverdi au Boston Early Music Festival (Telemaco dans Il Ritorno d’Ulisse in Patria ; Lucano dans L’Incoronazione di Poppea) ; Alessandro dans Il Re pastore de Mozart (Grand Harmonie de Boston) ; Zadok The Priest dans Solomon de Händel (Galerie Herrenhausen à Hanovre). Il chante également Les Sept dernières paroles du Christ de Haydn avec l’Orchestre de chambre de Paris (Cathédrale Notre-Dame de Paris), la Messe en si mineur et le Magnificat de Bach avec le Bach Collegium Japan (National Auditorium de Dublin, Théâtre des Champs-Élysées) ainsi que les airs de la Passion selon Saint Jean avec le Collegium Vocale Gent (Madrid, Bruges, Bruxelles, Barcelone et Séville).

Les moments forts de la saison 2016/2017 comprennent une tournée en France avec Raphaël Pichon et l’Ensemble Pygmalion, le rôle d’Everardo dans une production scénique de Giulietta e Romeo de Zingarelli avec l’Orchestre Philharmonique de Heidelberg ; The Messiah avec le San Francisco Symphony Orchestra ; le Second Berger dans L’Orfeo de Monteverdi avec Les Arts Florissants ; Eurimaco dans Il Ritorno d’Ulisse et Telemaco dans L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi dans une tournée internationale avec John Eliot Gardiner, The English Baroque Soloists et The Monteverdi Choir, à l’occasion du 450e anniversaire de Monteverdi. Il chantera à La Fenice de Venise, à Royaumont, au Musikverein de Vienne, à l’Opéra Royal de Versailles, au Davies Hall de San Francisco, à la Philharmonie de Paris, au Palau de la Música de Barcelone, au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence, au Festival de Lucerne et au Rokokotheater de Schwetzingen.

La discographie de Zachary inclut plusieurs enregistrements avec le Boston Early Music Festival – y compris La Descente d’Orphée aux Enfers qui a remporté un Grammy Award et dans lequel il chante le rôle de Tantale. On peut aussi l’entendre dans Le Jardin de Monsieur Rameau avec Les Arts Florissants ; Ulisse nell’isola di Circe de Zamponi (rôle de Mercurio) avec Leonardo Garcia Alarcón et la Cappella Mediterranea ; Le Désert de Félicien David avec l’Orchestre de Chambre de Paris ; Zaïs de Rameau avec Les Talens Lyriques.

En 2017 paraîtront ses nouveaux enregistrements de Bach, Monteverdi, Cavalli, Clérambault et Lully.

© Miranda Loud

LES CONCERTS PARISIENS | +33(0)1 48 24 16 97 | mentions légales | Réalisation