Général

Virginie GOUET
virginie@concertsparisiens.fr
+331 48 24 16 97
+336 64 85 09 00
Yutha TEP
ytep@concertsparisiens.fr
+331 48 24 16 97
+336 61 88 64 78
       

Inga KALNA

soprano

Sans conteste, Inga Kalna compte parmi les voix les plus passionnantes de la scène musicale, unissant ampleur et raffinement, avec une maîtrise technique époustouflante qui lui permet les éclats les plus dramatiques comme le pianissimo le plus impalpable, sans oublier une agilité jamais prise en défaut.

Née à Riga en Lettonie, elle y décroche son diplôme en musicologie et complète sa formation de chant à la Royal Academy of Music de Londres, obtenant son diplôme avec les plus hautes distinctions décernées par cette institution.
Après des débuts acclamés en Pamina de La Flûte enchantée, Inga Kalna intègre la troupe de l’Opéra National de Lettonie, chantant alors des rôles tels que Mimi, Gilda, Lucia di Lammermoor, Violetta ou Alcina. À Londres, elle fait grande impression en Comtesse des Nozze di Figaro de Mozart sous la direction de Sir Colin Davis. Elle reçoit alors le Goldberg Operatic Prize et le Brucce Millar Memorial Trust Award en Grande-Bretagne, décrochant également le Wilhelm-Oberdörfer-Preis en Allemagne.
À deux reprises, elle reçoit le Prix du Théâtre de Lettonie pour ses hauts faits artistiques, et figure parmi les très rares artistes à avoir reçu cinq fois le Grand Prix Musical de Lettonie. Depuis 2017, Inga Kalna est devenu Commandeur de l’Ordre des Trois Étoiles, la plus haute distinction civile que le gouvernement letton peut décerner à un artiste pour ses accomplissements remarquables.

En 1999, elle devient soliste de la troupe de l’Opéra de Hambourg durant cinq années, abordant tous les répertoires, conquérant le public de cette salle prestigieuse par ses incarnations des rôles d’Olympia, Antonia et Stella dans Les Contes d’Hoffman d’Offenbach, Adina dans L’Elisir d’amore ou le rôle-titre de Lucia di Lammermoor de Donizetti, Mimi dans La Bohème de Puccini, Gilda dans Rigoletto ou, surtout, une Violetta exceptionnelle dans La Traviata de Verdi, sans compter des titres tels que Boris Goudounov de Moussorgski, Dialogue des Carmélites de Poulenc ou encore Il Turco in Italia de Rossini.

Inga Kalna a chanté dans nombre de salles prestigieuses : Opéras d’Amsterdam, Anvers, Munich, Lausanne, Toulouse, Madrid, Barcelone ou encore le Bolshoi à Moscou. Elle a fait ses débuts à Salzbourg en 2006 en Première Dame de La Flûte enchantée sous la direction de Riccardo Muti. À Paris, en 2007, on a pu l’entendre dans le rôle-titre d’Alcina de Händel (elle s’impose comme la grande titulaire actuelle de ce rôle magnifique) au Palais Garnier et elle fait peu après ses débuts dans le même rôle à La Scala de Milan.

Le répertoire d’Inga Kalna s’avère particulièrement vaste : citons les grands rôles chez Händel (Rodelinda, Romilda dans Serse, Bellezza dans Il Trionfo del tempo, Armida dans Rinaldo), Mozart (Donna Anna dans Don Giovanni, Fiordiligi dans Così fan tutte, Elettra dans Idomeneo ou Vitellia dans La Clemenza di Tito), Verdi (Violetta dans La Traviata ou Leonore dans Il Trovatore, Desdemona dans Otello), Donizetti (les rôle-titres de Maria Stuarda et Lucrezia Borgia) ou Bellini (rôle-titre de Norma).

Inga Kalna entretient des relations privilégiées avec deux chefs. Avec René Jacobs, elle a chanté au Festival de Musique de Dresde, à celui d’Innsbruck, au Staatsoper de Berlin ou encore au Festival d’Aix-en-Provence. Avec Marc Minkowski, elle s’est produite dans les rôles d’Alcina au Staatsoper de Vienne et de Piacere au Staatsoper de Berlin, Vitellia dans La Clemenza di Tito de Mozart au Théâtre du Capitole de Toulouse et Cinna dans Lucio Silla du même Mozart au Festival de Salzbourg et à La Scala de Milan.
Elle a en outre chanté sous la direction d’autres chefs tout aussi illustres : Sir Colin Davis, Riccardo Muti, Gerd Albrecht, Marc Soustrot, Ivor Bolton, Ingo Metzmacher, Stefan Soltesz, Harry Bicket, Simone Young, Andrea Marcon, Andris Nelsons, Mikhail Pletnev, Giovanni Antonioni, Ottavio Dantone, Paolo Arrivabeni, Attilio Cremonesi ou encore Maurizio Benini.

Ces deux dernières saisons, Inga Kalna a été invitée à chanter La Folie dans Platée de Rameau à l’Opéra de Dresde, Vagaus dans Juditha triomphans de Vivaldi à l’Opéra National de Grèce, Vitellia de La Clemenza di Tito à l’Opéra de Kaiserslautern, Madame Lidoine dans Dialogues des Carmélites à l’Opéra de Lettonie, Imogene dans Il Pirata de Bellini à la Salle Tchaïkovski de Moscou. Ses projets incluent des rôles très divers, à la mesure de son talent, allant de Eve dans Il Primo Omicidio de Scarlatti à l’Opéra de Montpellier et au Festival de Salzbourg, sous la direction de Philippe Jaroussky, à Madame Lidoine cette fois à l’Opéra de Zurich.

Au disque, Inga Kalna a gravé les rôles d’Armida (Rinaldo de Händel) et de la Première Dame (La Flûte enchantée) avec René Jacobs, Asprano (Montezuma de Vivaldi) avec le regretté Alan Curtis, Regina (Mathis der Mahler de Hindemith) avec Simone Young et Romilda (Serse de Händel) avec Maxim Emelyanychev.

Général

Virginie GOUET
virginie@concertsparisiens.fr
+331 48 24 16 97
+336 64 85 09 00
Yutha TEP
ytep@concertsparisiens.fr
+331 48 24 16 97
+336 61 88 64 78
       

VIDEOS

© Copyright Concerts Parisiens 2018 - All Rights Reserved
MENTIONS LÉGALES : Site & contenus : propriété de la société Les Concerts Parisiens - Création & intégration : justincreations.fr - Hébergeur : OVH